• Roman

    Le piège, c'est de penser qu'on a le droit d'être

    heureux.

      Nigauds que nous sommes. Assez naîfs pour

    croire une seconde
    que nous maîtrisons le cours ne

    nos vies
    .

      Le cours de nos vies nous échappe, mais ce n'est

    pas grave. Il n'a pas grand intérêt ...

      L'idéal, ce serait de le savoir plus tôt.

    " Plus tôt " quand ?

    Plus tôt.

      Avant de repeindre des chambres en rose, par

    exemple ...

      C'est Pierre qui a raison, pourquoi montrer sa

    faiblesse
    ?

      Pour prendre des coups ? "


    Je l'aimais de Anna Gavalda.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :